1er dimanche « des tentations » et appel décisif

par Pauline Dawance -

Appel décisif signature

Les yeux fixés sur Jésus-Christ, entrons dans le combat de Dieu.

 

Le choix de Dieu est exprimé par l’évêque lors de la célébration de l’appel décisif (electio) des catéchumènes, célébration solennelle qui a lieu au début du carême. S’achève alors le temps du catéchuménat et commence celui dit « de la purification et de l’illumination des catéchumènes », dernière ligne droite pour « les élus » avant la célébration des sacrements de l’initiation, lors de la vigile pascale.

 

Les rites de la célébration de l’appel décisif et de l’inscription du nom manifestent la spécificité de cette dernière étape courte et dense qui s’étend sur la durée du carême : l’appel de Dieu et l’engagement résolu des catéchumènes les introduit dans un temps de retraite au désert où un combat plus intense les attend. Dans cette dernière préparation spirituelle, ils ont particulièrement besoin du soutien de l’Eglise qui les a accueillis, les porte, a permis leur croissance et qui a hâte de les voir pleinement prendre leur place.

 

C’est pourquoi c’est la communauté ecclésiale qui conduit les candidats à la cathédrale, les présente  à l’évêque, témoigne de leur cheminement dans la foi en son sein. Elle lui assure qu’ils ont reçu les moyens de suivre le Christ car la vie chrétienne apporte joie et promesse mais expose à de nouvelles épreuves. Dans ce combat, leur harnachement, c’est Jésus Christ lui-même ainsi que l’Apôtre Paul l’affirme dans sa lettre aux Ephésiens :

 

« Puisez votre énergie dans le Seigneur et dans la vigueur de sa force. Revêtez l’équipement de combat donné par Dieu, afin de pouvoir tenir contre les manœuvres du diable. (…) Oui, tenez bon, ayant autour des reins le ceinturon de la vérité, portant la cuirasse de la justice, les pieds chaussés de l’ardeur à annoncer l’Évangile de la paix, et ne quittant jamais le bouclier de la foi, qui vous permettra d’éteindre toutes les flèches enflammées du Mauvais. Prenez le casque du salut et le glaive de l’Esprit, c’est-à-dire la parole de Dieu. En toute circonstance, que l’Esprit vous donne de prier et de supplier : restez éveillés, soyez assidus à la supplication pour tous les fidèles. » (Eph 6, 10-12.14-18)

 

Lors de la célébration de l’appel décisif, après avoir appelé, entendu et admis chaque candidat qui s’engage devant lui, l’évêque le confie à la sollicitude maternelle de la communauté chrétienne, tout particulièrement jusqu’à son initiation aux sacrements. C’est là qu’il pourra trouver appui et foi en Jésus-Christ qui mène lui-même pour nous ce combat comme l’enseigne l’évangile des tentations au désert, proclamé en ce premier dimanche de carême (Mt 4, 1-11). Nous savons que le Christ sort définitivement victorieux du tentateur dans l’ultime épisode qui se joue sur la croix et au matin de Pâques.

 

« Vous avez pris avec nous la route vers Pâques » (RICA n°145), dit l’évêque aux catéchumènes entrés au désert pour être purifiés et illuminés par le Christ. Nous expérimentons qu’à chacun de nous comme aux catéchumènes, le tentateur dit : « Si tu es le fils de Dieu, demande-lui ce que tu veux, il devrait intervenir, sinon est-il vraiment un Dieu d’amour ? ». Pour ne pas entrer en tentation,  écoutons la parole de Dieu avec les catéchumènes, restons les yeux fixés sur Jésus-Christ, lumière de Pâques qui luit déjà dans nos ténèbres.

 

  Pauline Dawance

 

Ressources multimédia

Cabochon partagez votre expérience
4 - Accompagner les catéchumènes
Cabochon Facebook SNCC
cabochon Facebook Initiales