A la messe dominicale, un espace singulier pour un temps privilégié entre tout-petits et parents

par Annie Monpays – Responsable ‘Petite enfance’ au sein du Service Diocésain de la Catéchèse, diocèse de Lille -

Bandeau famille

Dans le diocèse de Lille, dans le secteur d’Armentières, les tout-petits et de leurs parents sont accueillis avec un soin particulier pendant la messe dominicale.

Témoignage donné à Paris dans le cadre de la session nationale « Célébrer avec les familles » (1 et 2 décembre 2014) organisée par le SNCC (Service National de la Catéchèse et du Catéchuménat) en collaboration avec le SNPLS (Service National de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle)

 

Un accueil spécifique pour les moins de 7 ans et des parents acteurs

Célébrer-Lille-Témoignage-Accueil assemblées dominicales

DIAPO 1 (...)

Dans le secteur où je suis, nous nous sommes interrogés sur la manière d’accueillir les familles avec de jeunes enfants à la messe. Etant dans une zone urbaine, nous avons choisi de concentrer notre action sur une paroisse qui de part la proposition draine les familles des paroisses voisines.

Il nous a semblé intéressant de commencer par réfléchir à la pertinence de prendre les enfants à part, ce qui se faisait il y a quelques années.  Un choix a été fait, celui de ne pas retirer les enfants de l’assemblée toutes les semaines, afin qu’ils baignent aussi dans la liturgie telle qu’elle nous est proposée par l’Eglise, s’imprègnent du rituel, entendent les prières et les chants. Nous avons donc installé un coin dans l’église, avec une petite table, des livres d’éveil à la foi, des coloriages sur l’Evangile. Les parents sont assis près de cette table et les enfants y ont accès librement, peuvent revenir à leurs parents à tout moment, c’est sous la surveillance des parents. Cela a créé une dynamique dans la paroisse, les jeunes familles sont toujours au même endroit, ont appris à se connaître, ont plaisir à se retrouver.

(...)

DIAPO 3

Et nous avons alors décidé, une fois par mois, de faire un accueil spécifique pour les moins de 7 ans et leurs parents qui a lieu dans la sacristie autour de la liturgie du jour. Les parents ne viennent pas seulement pour accompagner leur enfant, ils participent pleinement, ils sont acteurs, ils prient aussi avec leur enfant ce qui n’est pas si facile tout seul à la maison… et ils sont témoins de ce que vit leur enfant, ce qui permet d’en reparler dans la semaine. Nous quittons l’assemblée après le chant d’entrée, en procession derrière la lumière qui nous guide jusqu’à la sacristie et nous revenons dans l’assemblée pour le Notre Père récité dans le cœur autour du prêtre. Il y a aussi souvent une prière ou un chant gestué repris avec l’assemblée (...)

Comment cela se passe ? Presque toujours de la même façon, même si parfois on intervertit l’ordre des différents temps parce que cela nous paraît pertinent (…)

(…)

Un temps privilégié avec les parents, dans un espace singulier

DIAPO 10

Temps avec papa et maman. C’est un moment privilégié, intime. Nous créons là une occasion pour que parents et enfants se parlent des choses de la vie, des choses de Dieu… (ex : « qu’est ce qu’on aime bien, qui donne un bon goût à notre vie ? » ou « en qui on a confiance, qui pourrait être notre bon berger ? » « et nous comment c’était quand on a été baptisé ? » « et toi maman tu dirais que Jésus c’est qui ? » « et nous qu’est qu’on vient faire dans la maison de Dieu ? » « quand est-ce qu’on s’est déjà fait confiance ? » « Qui peut avoir besoin de nous ? »…des questions qui permettent de faire un lien entre le texte et la vie de la famille…) Parfois aussi, avec papa ou maman, on écrit une phrase sur un objet pour exprimer ce qu’on s’est dit.

C’est un moment important, les parents découvrent qu’ils sont capables de parler de la foi, que ce n’est pas compliqué. Ils s’impliquent. Ils partagent avec leur enfant et disent que très souvent ils en reparlent dans la semaine en famille.

(...)

DIAPO 19

(...)

Avec le temps, nous avons rejoint des familles qui n’étaient pas familières de la messe. Invitées suite à un baptême, ou suite à une rencontre personnelle, lors d’une autre proposition de temps fort ou d’animation, elles sont d’abord venues voir, puis au fil du temps sont devenues des habituées une fois par mois, lorsqu’il y avait un accueil. Aujourd’hui, plusieurs d’entre elles ont retrouvé le goût de la messe et viennent toutes les semaines, elles y retrouvent d’autres familles avec qui elles ont sympathisé,  certains couples se sont même engagés dans la préparation au baptême dans la paroisse !

1 - Comprendre la cathéchèse aujourd'hui
35 questions catechisme.catholique
3 - Catéchèse et Handicap

Documents de la Marque visuelle

Logo Marque visuelle 402_152 _UNE
logo SGDF
HTML