Vous avez dit spiritualité des catéchistes ? Episode 5

Catéchèse - par Catherine Saba -

La force missionnaire de l’intercession est  le 4ème conseil spirituel de ce dernier chapitre de la joie de l’Évangile. Pourquoi le pape François privilégie-t-il cette forme de prière pour l’annonce de la Bonne Nouvelle ?

La joie de l'Evangile

D’après le Catéchisme de l’Église catholique, il existe plusieurs formes de prières : la bénédiction et l’adoration, la prière de demande, la prière d’intercession, la prière d’action de grâce, la prière de louange (CEC N°2623 à 2649). Or si le Pape François nous encourage fortement à l’intercession dans l’évangélisation, c’est qu’elle nous dirige plus particulièrement vers les autres tout en nous ajustant à Dieu. « L’intercession est une prière de demande qui nous conforme de près à la prière de Jésus. C’est Lui l’unique Intercesseur auprès du Père… Intercéder, demander en faveur d’un autre, est, depuis Abraham, le propre d’un cœur accordé à la miséricorde de Dieu » explique le Catéchisme (CEC N°2634 et 2635).

 

Dans l’Écriture et la Tradition

Pour nous montrer la pertinence de cette prière, François invite à regarder dans l’Écriture la prière de l’apôtre Paul, grand évangélisateur. Cette manière d’interroger est un bon exemple de ce que nous pouvons proposer en formation pour stimuler la vie spirituelle des catéchistes. Arrêtons nous sur les prières des grands personnages bibliques mais aussi sur celle des saints et contemplons leur vie intérieure. Celle de saint Paul est « remplie de personnes » et « se transforme en remerciement à Dieu pour les autres ». (N° 281 & 282). Son regard de foi sur les autres rend sa prière dynamique et féconde. L’intercession rend le cœur plus généreux.

 

Intercéder pour mieux témoigner

Prier pour les autres, c’est reconnaître que Dieu nous précède toujours et que ce que nous sommes capables d’obtenir « c’est la manifestation avec une plus grande clarté, de sa puissance, de son amour et de sa loyauté au sein de son peuple ». Peut-être qu’avec cette dernière phrase du paragraphe 283, nous pouvons défricher la question parfois posée de la nécessité de la prière d’intercession, si Dieu sait tout ce dont nous avons besoin ? Ce cœur à cœur avec Dieu nous entraînant « au désir de faire le bien et de partager la vie des autres », son amour est manifesté avec encore plus de vigueur aux yeux de tous. Notre témoignage a besoin d’être vivifié par la prière d’intercession.

C’est souvent le cas dans nos rencontres avec les catéchistes, nous prions en faveur des enfants, des parents, les uns pour les autres. Mais la prière d’intercession dépasse les frontières de nos équipes. Elle vise aussi ceux qui ne sont pas croyants et même ceux qui nous font du mal.

La force missionnaire de la prière d’intercession conclue les recommandations spirtuelles pour une évangélisation avec l’Esprit Saint. Mais l’ensemble de ce dernier chapitre se termine par cinq paragraphes sur Marie , l’étoile de la nouvelle évangélisation puis par une prière où le pape demande à Marie de prier, d’intercéder pour nous.

Cette prière, elle est appropriée pour les catéchistes. Elle est à dire et redire.  Nous qui cherchons des voies nouvelles, ne la laissons pas dans l’oubli parce que nous l’avons déjà médité ou parcequ’elle nous paraîtrait déjà trop ancienne. La répétition, la rumination, la mémoire font partie de la catéchèse.

 

Vierge et Mère Marie,
toi qui, mue par l’Esprit,
as accueilli le Verbe de la vie
dans la profondeur de ta foi humble,
totalement abandonnée à l’Éternel,
aide-nous à dire notre “oui”
dans l’urgence, plus que jamais pressante,
de faire retentir la Bonne Nouvelle de Jésus.

Toi, remplie de la présence du Christ,
tu as porté la joie à Jean-Baptiste,
le faisant exulter dans le sein de sa mère.
Toi, tressaillant de joie,
tu as chanté les merveilles du Seigneur.
Toi, qui es restée ferme près de la Croix
avec une foi inébranlable
et a reçu la joyeuse consolation de la résurrection,
tu as réuni les disciples dans l’attente de l’Esprit
afin que naisse l’Église évangélisatrice.

Obtiens-nous maintenant une nouvelle ardeur de ressuscités
pour porter à tous l’Évangile de la vie
qui triomphe de la mort.
Donne-nous la sainte audace de chercher de nouvelles voies
pour que parvienne à tous
le don de la beauté qui ne se ternit pas.

Toi, Vierge de l’écoute et de la contemplation,
mère du bel amour, épouse des noces éternelles,
intercède pour l’Église, dont tu es l’icône très pure,
afin qu’elle ne s’enferme jamais et jamais se s’arrête
dans sa passion pour instaurer le Royaume.

Étoile de la nouvelle évangélisation,
aide-nous à rayonner par le témoignage de la communion,
du service, de la foi ardente et généreuse,
de la justice et de l’amour pour les pauvres,
pour que la joie de l’Évangile
parvienne jusqu’aux confins de la terre
et qu’aucune périphérie ne soit privée de sa lumière.

Mère de l’Évangile vivant,
source de joie pour les petits,
prie pour nous.
Amen. Alléluia !

 

Lire l'épisode 1

 

Lire l'épisode 2

Catherine Saba
 

 

1 - Comprendre la cathéchèse aujourd'hui
35 questions catechisme.catholique
3 - Catéchèse et Handicap

Documents de la Marque visuelle

Logo Marque visuelle 402_152 _UNE
logo SGDF